Marquée par le souvenir des guerres de Vendée, Saint Laurent de la Plaine est une commune à la frontière de deux identités géographiques. A la fois pays des vignes, elle se distingue aussi comme un bel exemple de l’industrialisation à la campagne, mode de développement économique propre à l’ensemble du pays des Mauges.

A ne pas manquer !

visite-theatralisee-musee-metiers-saint-laurent-plaine.jpg

  • Le Musée des Métiers : à travers ce musée, situé dans une grange à charpente de style XVIIIème siècle, venez découvrir les métiers de vos grands-parents ! En parcourant ces 5 000 m2, vous contemplerez une collection d'environ 30 000 objets, sous des merveilles de style d'architecture et de charpentes d'une ampleur surprenante, conçue par des précurseurs en la matière dans les années 1970.

 

Si vous avez du temps, nous vous conseillons...

  • Un détour par la Chapelle Notre-Dame-de-Charité : érigée au début du XVIIIème siècle et nichée au milieu du bocage, près de Saint-Laurent-de-La-Plaine, cette petite chapelle parfaitement préservée fut un haut lieu de la résistance à la Révolution en 1791 et 1792, et demeure aujourd'hui encore un sanctuaire fréquenté dans les Mauges.

 

Hébergements et aire de pique-nique à Saint Laurent de la Plaine

notre-dame-de-charite-st-laurent-de-la-plaine.jpg

Informations pratiques

Fiche d'identité de Saint Laurent de la Plaine

  • 1 743 habitants (source INSEE d'après le recensement de 2012)
  • Les habitants de Saint Laurent de la Plaine sont les Planilaurentais
  • Saint Laurent de la Plaine fait partie de la Commune Nouvelle Mauges-sur-Loire
  • Personnalité liée à la commune :
    Sébastien Jacques Cady fut un des premiers chefs de la Vendée sous les ordres de Cathelineau, puis de Bonchamps et de Stofflet. Il fut, sous la Restauration, maire de Saint Laurent de la Plaine et conseiller d'arrondissement le 1er mai 1800. Il mourut à Saint Laurent de la Plaine, le 19 avril 1820. Il était chevalier de l'Ordre royal et militaire de Saint Louis.