« … Et plus que l’air marin, la douceur angevine » Ces vers vous disent peut-être quelque chose ? Savez-vous que les Mauges et ses bords de Loire sont une terre d’écrivains depuis des siècles. La beauté des lieux en a inspiré plus d’un durant leur vie passée ici.

 

Joachim Du Bellay, poète angevin, ayant déclamé dans de nombreux poèmes la beauté de l’Anjou, est né et a vécu durant son enfance au château de la Turmelière à Liré. Dans son recueil, Les Regrets, et son poème « Heureux qui comme Ulysse », les références à la Loire et à « son petit Lyré » sont nombreuses.

Rendez-vous sur les ruines de son château natal empreint d’histoire et de mélancolie et dans le musée qui lui est dédié à Liré.

 

musee-joachim-du-bellay-lire-ecrivains-loire  musee-joachim-du-bellay-lire-ecrivains-loire  turmeliere-chateau-lire-du-bellay-loire-ecrivains

 

Julien Gracq, écrivain et géographe du XXème siècle, est né et a vécu jusqu’à sa mort sur les bords de la Loire à St Florent le Vieil. La Loire, fil conducteur de ses nombreux romans, est le voyage qui le mène jusqu’à St Florent le Vieil. Des venelles aux gabarres, elles sont mises en scène pour en décrire la puissance du fleuve, des rives et de ses habitants.

Allez à la Maison Julien Gracq, lieu de résidence de l’écrivain, pour en découvrir son œuvre.

 

maison-julien-gracq-st-florent-le-vieil-2  maison-julien-gracq-st-florent-le-vieil  maison-julien-gracq-st-florent-le-vieil

 

Etienne Davodeau, auteur de bandes dessinées, est né et passa son enfance au cœur des Mauges, dans le village de Botz-en-Mauges. De ses souvenirs d’enfance, il en fera deux bandes dessinées : Les Mauvaises Gens et les Ignorants.

Ces deux BD nous livrent la vision de l’auteur sur les Mauges. De la jeunesse syndicale de ses parents au métier de viticulteurs en Anjou, voilà les thèmes de ses deux œuvres majeures.

 

botz-en-mauges-etienne-davodeau